Sénateur de la Marne

Tarifs de l’énergie et ruralité

Question n° 25667 adressée à M. le Premier ministre publiée le 02/12/21

Monsieur Yves Détraigne souhaite appeler l’attention de M. le Premier ministre sur la flambée continue des prix des carburants et de l’énergie qui vient amputer le pouvoir d’achat et plus particulièrement celui des habitants des territoires ruraux. En effet, n’ayant pas d’alternative à la voiture individuelle, les ménages ruraux doivent faire face à un surcoût moyen de + 40 % pour les dépenses de carburant par rapport à la moyenne nationale, et de + 20 % pour les dépenses en énergie de chauffage du fait d’un parc immobilier plus ancien, avec des performances énergétiques inférieures à la moyenne. L’indemnité inflation proposée par le Gouvernement n’est donc pas à la hauteur des enjeux. En conséquence, l’association Familles rurales réclame un plan d’urgence pour les habitants du milieu rural comprenant des décisions fortes et immédiates et une réflexion globale permettant de concilier transition écologique et soutien aux habitants des territoires ruraux. Aussi, et outre un taux de taxe réduit à 5,5 % pour le gaz et l’électricité qui sont des biens de première nécessité, l’association demande que soit enfin pris en compte les inégalités territoriales par l’attribution d’un « chèque territoire » aux habitants des territoires ruraux dont les ressources seraient inférieures à 3 SMIC pour ne pas écarter les classes non aidées et non aisées. Par conséquent, il lui demande de quelle manière il entend soutenir les habitants des territoires ruraux face à l’augmentation des dépenses en énergie.

A lire également…