Sénateur de la Marne

Syndrome de stress post-traumatique

Question n° 19107 adressée à Mme la ministre des armées publiée le 26/11/2020

Monsieur Yves Détraigne souhaite appeler l’attention de Mme la ministre des armées sur le syndrome de stress post-traumatique (SSPT) reconnu depuis 2013 par l’institution militaire mais dont la prise en charge reste encore très difficile. Il touche pourtant de nombreux soldats de retour de mission, leur sang n’a pas coulé mais le mal est diffus et palpable pour leurs proches : séjour en hôpital psychiatrique, crises d’angoisse, mal-être, idées suicidaires… Il convient de le diagnostiquer au plus vite, au mieux dès l’événement traumatique, afin de structurer un véritable parcours de soins. Toutefois, l’armée reste très en deçà et laisse la place aux associations de soutien aux militaires, qui aident le soldat à se reconstruire, à retrouver une forme de sérénité, de stabilité, et l’envie d’avancer. Aujourd’hui ces associations demandent à l’institution de prendre une part plus grande dans l’aide aux personnes souffrant de SSPT. En conséquence, il lui demande de quelle manière elle entend améliorer la prise en charge des blessés psychiques et de leur famille.

A lire également…