Sénateur de la Marne

Soutien aux spectacles vivants

Question n° 28365 adressée à Mme la ministre de la culture publiée le 23/06/2022

Monsieur Yves Détraigne souhaite appeler l’attention de Mme la ministre de la culture sur le récent rapport de la Cour des comptes traitant du soutien gouvernemental au spectacle vivant. Hors contexte de crise sanitaire, l’effort financier de l’État est globalement stable et ce dernier demeure un acteur clé au sein du système par ses modes de soutien pluriels. Toutefois, les magistrats regrettent que le ministère ne régule pas mieux le secteur pour en corriger les faiblesses et pointent l’absence de données fiables : absence de référentiel partagé, faible taux de remontée des informations, classifications différentes d’un département du ministère à l’autre… La Cour des comptes relève également que le ministère de la culture peine en matière de démocratisation culturelle. Saluant un élargissement relatif des publics, elle souligne la nécessité de l’amplifier dans un contexte marqué par l’essor du numérique et l’impact de la crise sanitaire. En cela, elle prône une articulation renforcée avec d’autres politiques publiques, notamment celles du ministère de l’éducation nationale. Enfin, trop centrée sur l’offre, la politique du ministère n’a pas assez d’impact sur la diffusion des spectacles du fait de l’abondance des créations, de la propension des responsables de salles à établir une programmation riche et variée pour favoriser la fréquentation, ou encore d’un système d’aides qui privilégient la création… Par conséquent, et dans l’attente d’un état des lieux des forces de production, en lien avec les directions régionales des affaires culturelles (DRAC) et les partenaires de l’écosystème, lancé récemment par le ministère, il lui demande de quelle manière elle envisage – en collaboration avec l’ensemble des parties prenantes – la politique culturelle des prochaines années.

A lire également…