Sénateur de la Marne

Situation aux frontières arméno-azerbaïdjanaises

Question n° 02927 adressée à Mme la ministre de l’Europe et des affaires étrangères publiée le 29/09/2022


Monsieur Yves Détraigne souhaite appeler l’attention de Mme la ministre de l’Europe et des affaires étrangères sur la situation aux frontières arméno-azerbaïdjanaises. Si le calme semble être revenu entre les deux pays, plusieurs jours d’affrontements mi-septembre – du fait de la violation par l’Azerbaïdjan des frontières de l’Arménie – ont fait de nombreux morts et dégâts matériels. Près de 36 localités ont été bombardées causant la destruction partielle ou complète de 192 bâtiments résidentiels, 3 hôtels, 2 écoles, 1 installation médicale et 4 bâtiments agricoles. À l’automne 2020 déjà, l’Azerbaïdjan avait attaqué la République d’Artsakh, provoquant la mort de milliers de soldats arméniens et l’annexion d’une large partie du territoire de son voisin. Pourtant, dans un même temps, motivé par les risques de pénuries énergétiques, l’Union européenne a conclu un accord avec l’Azerbaïdjan et Bakou a d’ores et déjà augmenté de 30 % ses importations de gaz vers les pays de l’Union européenne. L’Arménie, pays ami de la France, demande une condamnation de l’Azerbaïdjan par les pays occidentaux, une condamnation qui viendrait prouver que les intérêts économiques ne prédominent pas sur la vie des gens qui ne demandent qu’à vivre en paix, chez eux, dans leurs villes et villages. Par conséquent, il lui demande quelle mesures concrètes le Gouvernement entend prendre pour assurer la protection de l’Arménie et la paix dans le Caucase.

A lire également…