Sénateur de la Marne

Reconnaissance des infirmiers de bloc opératoire diplômés d’État

Question n° 22105 adressée à M. le ministre des solidarités et de la santé publiée le 08/04/2021

Monsieur Yves Détraigne souhaite appeler l’attention de M. le ministre des solidarités et de la santé sur les inquiétudes des infirmiers de bloc opératoire diplômés d’État (IBODE). En effet, alors que le décret n° 2015-74 du 27 janvier 2015 leur donne l’exclusivité de certains actes, il semblerait que, dans certaines structures médicales, ceux-ci soient parfois confiés aux infirmiers diplômés d’État (IDE), obligeant ces derniers à outrepasser leurs compétences et ainsi à mettre leurs diplômes en danger. Ces abus seraient alors justifiés par la pénurie d’infirmiers du bloc opératoire. Cette carence s’explique, malheureusement, par un manque de reconnaissance d’un métier qui a besoin d’être mieux reconnu et revalorisé, d’autant que les infirmiers diplômés d’État doivent attendre deux années après l’obtention de leur diplôme, pour suivre la formation IBODE. Considérant que les IBODE sont indispensables dans les blocs opératoires, lil lui demande de quelle manière il entend répondre aux attentes des IBODE, s’agissant de leur statut, de leur formation et de leur rémunération, afin d’assurer la pérennité de l’activité opératoire en France.

A lire également…