Sénateur de la Marne

Prévenir les accidents cardio-vasculaires

Question n° 28132 adressée à Mme la ministre de la santé et de la prévention publiée le 02/06/2022

Monsieur Yves Détraigne souhaite appeler l’attention de Mme la ministre de la santé et de la prévention sur les conséquences dramatiques que peuvent avoir les accidents cardio-vasculaires pour les adultes mais également pour les plus jeunes. Plusieurs associations de malades demandent que soit lancé le dépistage précoce et systématique de l’hypercholestérolémie familiale en France. Celui-ci permettrait d’éviter jusqu’à 6 500 accidents cardiaques aigus par an qui représentent un coût de l’ordre de 78 millions d’euros par an. Ce trouble du métabolisme lipidique, qui correspond à une augmentation du taux de cholestérol dans le sang, est un facteur de risque cardiovasculaire majeur. Or, en France, ce serait près de 50 000 enfants qui seraient atteints d’hypercholestérolémie familiale sur un total de 225 000 à 270 000 personnes atteintes. Aujourd’hui, 95 % d’entre eux ne sont pas dépistés alors que plus de 70 % le sont aux Pays-Bas. Or, pour les enfants atteints de la forme la plus fréquente, sans traitement, leur risque de connaître un accident cardiovasculaire à l’âge adulte est multiplié par 13. Ceux porteurs de la forme la plus grave peuvent, pour leur part, connaître un accident neuro-cardiovasculaire fatal avant 12 ans, faute de diagnostic et de traitement. Par conséquent, il lui demande d’entendre les associations concernées et d’œuvrer avec elles pour le développement du dépistage précoce de l’hypercholestérolémie familiale.

A lire également…