Sénateur de la Marne

Oubliés des accords du Ségur et de la mission demandée par le Gouvernement

Question n° 02282 adressée à M. le ministre des solidarités, de l’autonomie et des personnes handicapées publiée le 04/08/2022


Monsieur Yves Détraigne souhaite appeler l’attention de M. le ministre des solidarités, de l’autonomie et des personnes handicapées sur les professionnels du secteur social et médico-social exclus du Ségur de la santé et de la mission demandée ensuite par le Gouvernement. En effet, lancée à la suite des accords du Ségur de la santé, cette mission avait pour objectif de revaloriser quelques métiers du secteur du handicap et du soin oubliés par les premiers accords : personnels administratifs, généraux ou logistiques. Pourtant, si ladite mission a bien décidé d’octroyer une prime aux salariés du secteur socio-éducatif, les autres personnels restent totalement ignorés et se sentent déconsidérés alors que leur travail est indispensable à la vie et au bon fonctionnement des établissements. C’est une décision injuste qui met en danger les structures elles-mêmes et contribue à la dégradation de l’accompagnement à la personne : précarité, postes vacants, recours à l’intérim au détriment de la qualité des services… Considérant que lors de la pandémie, soignants comme non soignants se sont tous impliqués de la même manière, il lui demande de bien vouloir prendre les mesures nécessaires pour mieux reconnaître les personnels des services administratifs du secteur médico-social.

A lire également…