Sénateur de la Marne

Obésité épidémique en Europe

Question n° 27948 adressée à M. le ministre des solidarités et de la santé publiée le 12/05/2022

Monsieur Yves Détraigne souhaite appeler l’attention de M. le ministre des solidarités et de la santé sur l’alerte lancée récemment par l’organisation mondiale de la santé (OMS) sur une obésité qui deviendrait « épidémique » en Europe. En effet, selon les dernières données disponibles, 59 % des adultes et près d’un enfant sur trois sont en surpoids en Europe et près d’un quart des adultes sont désormais obèses. Or, l’augmentation de l’indice de masse corporelle est un facteur de risque majeur de maladies non transmissibles, notamment les cancers et les maladies cardiovasculaires. Ainsi, l’obésité et la surcharge pondérale représentent en Europe plus de 13 % des décès. D’après l’OMS, la pandémie de covid-19 a permis de prendre la mesure de l’impact de l’épidémie de surpoids dans la région. Les restrictions (fermeture des écoles, confinement) ont parallèlement entraîné une augmentation de l’exposition à certains facteurs de risque qui influencent la probabilité qu’une personne souffre d’obésité ou de surpoids. La pandémie est à l’origine de changements néfastes dans les habitudes alimentaires et sportives dont les effets, durables, doivent être inversés. Les spécialistes demandent donc que la lutte contre l’obésité devienne cause nationale. Pour cela, il faut informer et lutter contre la mauvaise alimentation. Il convient également de subventionner les aliments bons pour la santé, ou encore plébisciter les efforts pour encourager l’activité physique tout au long de la vie. Par conséquent, il lui demande quelles pistes sont envisagées en France pour lutter contre ce fléau.

A lire également…