Sénateur de la Marne

Inquiétudes des agences de voyages

Question n° 23935 adressée à M. le ministre de l’économie, des finances et de la relance publiée le 22/07/2021

Monsieur Yves Détraigne souhaite appeler l’attention de M. le ministre de l’économie, des finances et de la relance sur la situation des agences de voyages qui ont pu rouvrir leur porte et à nouveau accueillir leurs clients à la mi-mai. Ils demandent aujourd’hui une prolongation des aides et ce, jusqu’à la fin de l’année tant sur le plan des aides directes que pour les mesures sociales, fiscales et les reports d’échéances, afin de faire face à la situation compliquée générée par la disparition de leur trésorerie face aux charges de fonctionnement de leurs agences et au début du remboursement des avoirs aux clients à partir de début septembre. En effet, les entreprises du voyage ne peuvent pas bénéficier, à la différence des cafés, bars, restaurants, cinémas et salles de spectacle, d’un « cash-flow » immédiat et les acomptes reçus servent généralement à payer de façon quasi-simultanée la billetterie aérienne et les dépôts d’acompte de confirmation de réservation aux prestataires de services. Ils sont donc légitimement inquiets, d’autant plus avec les déclarations du Gouvernement français relatives aux voyages cet été en Espagne et au Portugal, et les incessants changements de classification des pays, la proclamation de l’état d’urgence en Martinique et à la Réunion, la mise en place du « Pass Sanitaire », la vaccination de la population… Par conséquent, il lui demande de bien vouloir m’indiquer quelles mesures il entend mettre en œuvre afin de répondre à leurs préoccupations.

A lire également…