Sénateur de la Marne

Généralisation des capteurs de CO2 dans les établissements scolaires

Question n° 24264 adressée à M. le ministre de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports publiée le 02/09/2021

M. Yves Détraigne souhaite appeler l’attention de M. le ministre de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports sur l’installation de capteurs de CO2 dans les salles de classe. Suite à sa conférence de presse de rentrée, le ministre de l’éducation nationale a précisé que les gestes barrières étaient toujours au programme (port du masque à l’intérieur, aération par l’ouverture des fenêtres…). Il a ajouté qu’il encourageait à l’installation de capteurs de CO2, « outils utiles à faible coût », dans les salles de classe afin de savoir quand aérer pour renouveler l’air et éviter les contaminations par aérosols. Il tient à souligner une fois encore que ces appareils, loin d’être à des prix modestes, représentent un coût supplémentaire pour des collectivités territoriales (communes, départements et régions) qui ont déjà largement dépassé leur compétence – et souvent mis à mal leur budget – pour combattre cette pandémie. Rappelons par exemple que de nombreuses dépenses viennent peser sur les finances des communes ayant ouvert des centres de vaccination : nettoyage, désinfection, électricité, fluides (toilettes, etc.), salaires des agents mis à disposition, pertes de revenus, etc. Par conséquent, il lui demande de quelle manière il entend accompagner financièrement les collectivités qui feraient le choix d’équiper les établissements scolaires, dont elles ont la charge, de capteurs de CO2.

Question n° 26095 adressée à M. le ministre de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports publiée le 06/01/2022

Monsieur Yves Détraigne rappelle à M. le ministre de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports les termes de sa question n°24264 posée le 02/09/2021 sous le titre : ” Généralisation des capteurs de CO2 dans les établissements scolaires “, qui n’a pas obtenu de réponse à ce jour. Alors que le ministère avait annoncé une aide financière de 20 millions d’euros pour financer des capteurs de CO2, seulement 20 % des établissements scolaires en sont équipés.

A lire également…