Sénateur de la Marne

Coûts liés à la vaccination

Question n° 22660 adressée à M. le Premier ministre publiée le 06/05/2021


Monsieur Yves Détraigne souhaite appeler l’attention de M. le Premier ministre sur les coûts liés à la vaccination pour les collectivités territoriales. En effet, sans regarder à la dépense parce qu’il s’agissait de faire face à la pandémie, les élus locaux ont mis en place, depuis le début de l’année, des salles de vaccination pour vacciner contre le coronavirus Covid-19 dans les petites villes et des « vaccinodromes » dans les plus grandes. Or, si l’État paie le sérum, les médecins et certains infirmiers, le reste est pour le moment à la charge des collectivités. Et le reste n’est pas accessoire (personnel administratif pour faire tourner les centres, agents de sécurité 24 h sur 24 pour veiller sur les doses, frais de ménage, électricité, restauration mise à la disposition des bénévoles…). Il représente des sommes allant de quelques dizaines de milliers d’euros par mois pour les petites communes, à plusieurs centaines de milliers d’euros pour les plus grandes. Pourtant, la santé n’est pas une compétence des villes. Les maires ont voulu aider dans l’urgence, mais, désormais, l’État doit les dédommager. À ce titre, l’association des maires de France regrette le manque d’engagement clair de la part de l’exécutif, en dépit de demandes adressées aux ministères concernées. En outre, avant les dépenses dues à la vaccination, il y a eu des dépenses liées aux masques et aux tests. Considérant que les communes n’ont pas droit au chômage partiel et qu’elles perdent des recettes du fait de la fermeture de services comme les cantines, la piscine, et d’autres installations sportives ou culturelles, il lui demande de prendre un engagement ferme et concret alors que les centres de vaccination montent en puissance et leurs dépenses avec…

A lire également…