Sénateur de la Marne

Composition des produits cosmétiques

Question n° 19619 adressée à M. le ministre des solidarités et de la santé publiée le 17/12/2020

Monsieur Yves Détraigne souhaite appeler l’attention de M. le ministre des solidarités et de la santé sur l’enquête de l’association « 60 millions de consommateurs » sur les produits cosmétiques. En effet, ils viennent de passer au crible 160 produits répartis en 14 catégories, allant du gel douche au dentifrice, en passant par la crème hydratante et le fond de teint. Selon leurs conclusions, les marques ont encore des efforts à faire pour substituer des composés indésirables, irritants ou allergisants par d’autres, plus sains. Seul un tiers des produits (soit 50 articles) sont classés « à privilégier », c’est-à-dire qu’ils ne contiennent pas ou très peu d’ingrédients problématiques pour la santé. En revanche, plus d’une trentaine de cosmétiques se trouvent dans la catégorie rouge, « à proscrire », car ils contiennent ce type de substance. Enfin, la majorité des produits se trouve dans la catégorie « orange » intermédiaire à utiliser « faute de mieux ». Ainsi, classés majoritairement en orange et rouge, les gels et les crèmes de douche contiennent beaucoup trop d’allergènes et de tensioactifs irritants et polluants. Mais ce sont les fonds de teint qui posent le plus de problème : 7 produits sur 12 sont rouges, car ils contiennent notamment des substances suspectées de perturber le système hormonal (BHT, filtre UV ethylhexyl méthoxycinnamate, etc.). Considérant qu’ils sont tous susceptibles d’avoir des effets durables sur la santé des consommateurs, il l’interroge sur les mesures qu’il entend prendre pour supprimer ces substances dans ces produits de grande consommation et mieux encadrer les compositions des cosmétiques.

A lire également…