Sénateur de la Marne

Autisme, enjeu de santé publique

Question n° 01941 adressée à M. le ministre des solidarités, de l’autonomie et des personnes handicapées publiée le 28/07/2022


Monsieur Yves Détraigne souhaite appeler l’attention de M. le ministre des solidarités, de l’autonomie et des personnes handicapées sur le grave problème de santé publique que représente l’autisme malgré les plans gouvernementaux successifs. En France, la haute autorité de santé estime qu’il y aurait environ 100 000 personnes de moins de 20 ans et près de 600 000 adultes ayant un trouble du spectre de l’autisme (TSA). Ces troubles concerneraient par ailleurs 7 500 naissances chaque année. Or, la question d’une prise en charge adaptée de l’autisme se pose toujours. Selon une enquête menée par l’association « Vaincre l’autisme » auprès de 300 familles avisées sur l’autisme, 40,2 % des enfants autistes n’ont accès à aucune forme de scolarisation et 80 % des familles sont insatisfaites des plans autisme successifs… En 2022, dix ans après que l’autisme ait été décrété « grande cause nationale », le quotidien des familles reste inchangé et les revendications restent les mêmes au fil des ans : mettre fin à la psychiatrisation des personnes autistes et aux prises en charge inadaptées, exiger la scolarisation effective des enfants autistes dans l’école de la République, développer des établissements d’accueil d’excellence, stimuler davantage la recherche ou encore améliorer le dépistage et le diagnostic précoces des personnes… Par conséquent, il lui demande de quelle manière il entend répondre véritablement aux réalités et demandes du terrain, en concertation avec les associations et les familles.

A lire également…