Alternative content

Get Adobe Flash player

 

 

  

Candidats admissibles aux concours internes de l'éducation nationale

M. Yves Détraigne souhaite appeler l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale et de la jeunesse sur les inquiétudes des candidats aux concours internes de l'éducation nationale qui ont été déclarés admissibles à l'épreuve écrite des concours d'enseignement. Alors que leur épreuve orale devait se tenir en mars 2020, il a été décidé, du fait de la pandémie, de reporter celle-ci au mois de septembre. Cette situation entraîne des conséquences importantes qui méritent d'être prises en compte. Les candidats doivent se démultiplier pour, sur le même temps, préparer les nouveaux programmes et réviser sérieusement les concours. Ils craignent une baisse drastique de la qualité pédagogique. En choisissant de préparer l'oral, ils ne pourront pas se consacrer pleinement à la construction de leurs nouveaux supports de cours… Ils s'inquiètent également de la fermeture des bibliothèques universitaires du fait de la situation sanitaire. Or, ces lieux de travail et les ouvrages qu'ils mettent à disposition sont essentiels pour préparer sereinement les concours. Enfin, ils dénoncent des conditions de vie fortement impactées du fait de leur précarité actuelle. Ils sont très souvent éloignés de leurs domiciles du fait des missions confiées par le ministère, parfois du jour au lendemain et sans période de repos. Aussi, ils voudraient que, du fait de cette situation exceptionnelle de crise, les admissibles aux concours internes (qui par définition servent déjà l'État depuis au minimum trois ans) soient déclarés admis, comme cela a été décidé pour certains concours internes, notamment dans l'armée ou dans l'enseignement agricole. Par conséquent, il lui demande de quelle manière il entend répondre aux préconisations des candidats admissibles aux concours internes de l'éducation nationale.

Question n° 16093 adressée à M. le ministre de l'éducation nationale et de la jeunesse publiée le 14/05/2020

Questions ecrites

Retour en haut de la page