Alternative content

Get Adobe Flash player

 

 

  

Renouvellement d'ordonnances périmées

M. Yves Détraigne souhaite appeler l'attention de M. le ministre des solidarités et de la santé sur la question du renouvellement d'ordonnances périmées. Pour limiter les risques d'interruption des traitements suivis par les patients, le Gouvernement a en effet autorisé exceptionnellement jusqu'au 31 mai le renouvellement des ordonnances par le pharmacien au-delà de leur période de validité. Or, un syndicat de médecins généralistes s'inquiète de cette proposition et demande qu'il y ait un contact préalable entre le médecin traitant et le pharmacien préalablement à ce renouvellement. Craignant une mise à danger des patients, il considère que le renouvellement « à l'identique » d'un traitement chronique dépend étroitement de chaque patient, de son état clinique, de son dossier médical et de son historique personnel. Or, ces éléments ne sont accessibles qu'au médecin traitant. Il précise, en outre, que le médecin généraliste doit pouvoir, en fonction de l'état de santé du patient l'exige, assortir ce renouvellement de conseils thérapeutiques ou de modifications posologiques. Aussi souhaite-il que les pharmaciens ne renouvellent pas les ordonnances périmées sans contacter au préalable le médecin traitant qui, seul, doit pouvoir autoriser ou pas le renouvellement de l'ordonnance dans ces conditions. En conséquence, il lui demande de quelle manière le pharmacien peut et doit procéder pour renouveler une ordonnance périmée.

Question n° 15454 adressée à M. le ministre des solidarités et de la santé publiée le 23/04/2020

Questions ecrites

Retour en haut de la page