Alternative content

Get Adobe Flash player

 

 

  

Premières épreuves communes de contrôle continu du nouveau bac

M. Yves Détraigne souhaite appeler l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale et de la jeunesse sur l'inquiétude des familles quant au déroulement, dans quelques semaines, des premières épreuves communes de contrôle continu (E3C) telles que prévues dans la réforme du baccalauréat. Le nouveau bac prévoit en effet trois séries d'épreuves de contrôles continus dont la première doit se dérouler dès le mois de janvier 2020. Or, l'ouverture de la « banque numérique des sujets » a été repoussée au 9 décembre 2019, soit six semaines avant lesdites épreuves alors que l'échéance initiale du 1er décembre paraissait déjà tardive… L'ouverture aurait été reportée du fait de difficultés rencontrées « impliquant des interruptions de service » selon le directeur général de l'enseignement scolaire du ministère. Il s'avère que les conditions d'organisation de ces premières épreuves du nouveau bac sont loin d'être satisfaisantes. Beaucoup de lycéens subissent depuis début décembre le mouvement de grève contre la réforme des retraites, et donc l'absence de leurs professeurs, les problèmes de transports et l'annulation de leur cours… Les élèves en classe de première, qui étrennent la réforme du lycée (choix de spécialités, emplois du temps chargés, classes réorganisées, conseils de classe compliqués…) doivent s'adapter à de très nombreux changements cette année. Aussi, des voix s'élèvent pour demander le report de ces premières épreuves inédites. Considérant que cette réforme nécessite de la sérénité, il lui demande de quelle manière il entend répondre aux préoccupations des enseignants, des élèves et des familles et faciliter une mise en œuvre sereine de cette réforme.

Question n° 13614 adressée à M. le ministre de l'éducation nationale et de la jeunesse publiée le 26/12/2019

Questions ecrites

Retour en haut de la page