Alternative content

Get Adobe Flash player

 

 

  

Réseau d'éducation prioritaire

M. Yves Détraigne souhaite appeler l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale et de la jeunesse sur la géographie des « réseaux d'éducation prioritaire » (REP). La politique d'éducation prioritaire s'applique sur une carte actualisée entrée en vigueur à la rentrée 2015 et qui privilégie l'action pédagogique, favorise le travail collectif des équipes, l'accompagnement et la formation des enseignants pour le développement de pratiques pédagogiques et éducatives cohérentes, bienveillantes et exigeantes, adaptées aux besoins des élèves et inscrites dans la durée. Or, il s'avère sur le terrain que certaines écoles en difficulté, qui présentent des caractéristiques similaires aux établissements situés dans le dispositif de REP renforcé, ne peuvent pas intégrer ledit réseau au détriment de la réussite de leurs élèves. En outre, la politique dite de « mixité sociale » a, ces dernières années, fait déplacer des familles appartenant à des catégories socio-professionnelles défavorisées vers des quartiers n'étant pas situés en géographie prioritaire. Ces enfants ne sont alors plus éligibles pour la « réussite éducative » alors même qu'ils ont toujours les mêmes besoins. Au vu de ces constatations, il s'inquiète d'un critère géographique trop contraignant et lui demande de bien vouloir palier ces carences afin de permettra à chaque enfant le nécessitant d'accéder à un parcours éducatif de qualité.

Question n° 13468 adressée à M. le ministre de l'éducation nationale et de la jeunesse publiée le 12/12/2019

Questions ecrites

Retour en haut de la page