Alternative content

Get Adobe Flash player

 

 

  

Situation des personnes handicapées

M. Yves Détraigne appelle l'attention de Mme la secrétaire d'État, auprès du Premier ministre, chargée des personnes handicapées sur les inquiétudes soulevées par l'association des paralysés de France (APF) France handicap quant aux droits des personnes en situation de handicap. En effet, l'association dénonce une inaction du Gouvernement, voire une régression de certains des droits des personnes handicapées, malgré l'engagement pris par le Président de la République de faire du handicap la priorité de son quinquennat. Elle déplore ainsi que 2 millions de personnes en situation de handicap soient toujours sous le seuil de pauvreté malgré l'augmentation prévue en novembre prochain de l'allocation aux adultes handicapés (AAH) et que les titulaires de pensions d'invalidité soient également pénalisés par une revalorisation très inférieure à l'inflation en 2019. Par ailleurs, elle regrette que notre pays soit toujours difficilement accessible pour les personnes en situation de handicap que ce soit en matière de logement, de transport ou de lieux publics. La France aurait pris un retard considérable en comparaison d'un grand nombre de pays européens. Alors que s'ouvrira prochainement la conférence nationale du handicap, il lui demande donc de lui indiquer quelles mesures le Gouvernement compte prendre pour garantir les droits fondamentaux des personnes en situation de handicap, afin qu'elles puissent bénéficier de ressources convenables et vivre dignement, de pouvoir être autonomes et de pouvoir se loger et se déplacer.

 

Question n° 10800 adressée à Mme la secrétaire d'État, auprès du Premier ministre, chargée des personnes handicapées publiée le 13/06/2019 

Questions ecrites

Retour en haut de la page