Alternative content

Get Adobe Flash player

 

 

  

Petits déjeuners gratuits dans les écoles

M. Yves Détraigne appelle l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale et de la jeunesse sur l'annonce faite par le Gouvernement de mettre en place des petits déjeuners gratuits dans les écoles. Si l'on ne peut que soutenir l'objectif affiché, à savoir « s'attaquer aux racines des inégalités », force est de constater qu'une nouvelle fois, le Gouvernement décide unilatéralement d'une mesure dont le coût risque de peser sur le budget des communes… À ce stade, villes de France et l'association des maires de France (AMF) demandent que cette mesure soit intégralement prise en charge par l'État dans la mesure où il s'agit d'éducation alimentaire faite sur un temps scolaire relevant de l'éducation nationale. Les médecins scolaires devront naturellement être associés à cette mise en œuvre. Beaucoup d'élus locaux ont déjà mis en place des dispositifs visant à lutter contre la précarité, il convient donc de travailler ensemble sur ces sujets essentiels. Rappelant la logique qui garantit des relations entre l'État et les collectivités fondées sur la confiance et la responsabilité à savoir « qui décide paye, qui paye décide », il s'inquiète des modalités de mise en œuvre retenues aujourd'hui par le Gouvernement et lui demande de bien vouloir l'éclairer sur ce point.

 Question écrite n° 10109 publiée dans le JO Sénat du 18/04/2019

Questions ecrites

Retour en haut de la page