Alternative content

Get Adobe Flash player

 

 

  

Dégradation du service public hospitalier

M. Yves Détraigne appelle l'attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur les nombreuses inquiétudes soulevées, par un collectif de plus de 1 000 médecins hospitaliers, sur la dégradation du service public hospitalier. Ceux-ci témoignent des difficultés croissantes rencontrées par les patients, pour y accéder et y être soignés dans des conditions suffisamment bonnes, et dénoncent notamment les difficultés rencontrées, comme les autres professionnels de santé, pour exercer leur métier, en raison de la politique de santé en cours depuis plusieurs années et du « management » qui en découle. S'agissant des conditions de travail des médecins à l'hôpital, ils rappellent que le plan triennal d'économies (2015-2017), qui a conduit à beaucoup de réductions de moyens, a eu comme conséquences des fermetures de lits par centaines, du retard dans les prises en charge, un embouteillage aux urgences, un abandon thérapeutique, ou encore l'impossibilité de faire hospitaliser les patients les plus fragiles... Ils dénoncent un management « destructeur et contre-productif » qui a mis à mal tous les personnels, y compris les médecins hospitaliers, avec pour preuve le nombre significatif d'arrêts de travail pour burn-out. Ils préconisent la mise en place d'une nouvelle politique hospitalière qui redonnerait un pouvoir de décision aux praticiens de terrain qui soignent les patients. Pour cela, ils recommandent de redonner aux commissions médicales d'établissement leurs prérogatives exécutives et décisionnelles et de permettre aux établissements de recourir à une organisation en service par spécialité et non par pôle. En conséquence, il lui demande de bien vouloir recevoir et écouter les acteurs de terrain que sont les médecins hospitaliers qui demandent d'ailleurs, depuis septembre 2017, à être reçus au ministère de la santé afin d'exposer leurs propositions pour sauver le service public hospitalier.

Question n° 03768 adressée à Mme la ministre des solidarités et de la santé publiée le : 15/03/2018

Questions ecrites

Retour en haut de la page