Alternative content

Get Adobe Flash player

 

 

  

Remplacement des enseignants absents

M. Yves Détraigne appelle l'attention de Mme la ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche sur les inquiétudes formulées par la Fédération de parents d'élèves de l'enseignement public (PEEP) par rapport à l'absentéisme des enseignants. En effet, confrontés de manière régulière et parfois soutenue au non-remplacement de l'enseignant de leur enfant à tous les niveaux de la scolarité, les parents d'élèves s'inquiètent des heures perdues pour les élèves, de pans des programmes non abordés, de difficultés probables dans les classes supérieures… Lorsqu'il y a remplacement, les parents s'interrogent parfois quant à la qualité dudit remplacement puisque, dans certaines disciplines où il y a pénurie, l'éducation nationale peut avoir recours à des personnes en recherche d'emploi, souvent qualifiées mais qui ne sont pas des professionnels de l'éducation et qui ne maîtrisent donc ni la pédagogie ni la gestion des classes. Cet état de fait impacte le climat scolaire des établissements et les relations enseignants – familles et accroît les inégalités sociales puisque seules certaines familles peuvent financer des cours particuliers pour pallier les carences de l'éducation nationale. Depuis plusieurs années, la PEEP plaide pour un rattrapage des heures de cours perdues et demande la constitution d'un groupe de travail sur le sujet. Au moment où est mise en place la réforme de la scolarité du CP à la 3ème, il lui demande de quelle manière elle entend répondre à la préoccupation des parents d'élèves en la matière.

Question n° 20403 adressée à Mme la ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche publiée le : 03/03/2016

Question n° 25461 adressée à Mme la ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche publiée le : 16/03/2017 

 

 

M. Yves Détraigne rappelle à Mme la ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche les termes de sa question n°20403 posée le 03/03/2016 sous le titre : "Remplacement des enseignants absents", qui n'a pas obtenu de réponse à ce jour. Bien que les associations de parents d'élèves et les familles ne cessent d'alerter les ministres successifs et de dénoncer l'absence d'une politique volontariste en la matière, chaque année les élèves continuent à perdre un nombre d'heures conséquent, du fait de l'absence de mise en place d'un remplacement des enseignants absents. Ainsi une association précise que, malgré la mobilisation des directeurs d'école et des chefs d'établissement, il n'est plus rare que les élèves arrivent au lycée avec une année de perdue dans une discipline. Considérant que l'absence d'un système de replacement efficient induit l'injustice et pénalise les plus fragiles, il lui demande de quelle manière elle entend répondre à la préoccupation des parents d'élèves en la matière.

 

Questions ecrites

Retour en haut de la page